naar top
Menu
Logo Print
21/03/2018 - FRANK VERHUE

LA CHOCOLATERIE VANDENBULCKE OPTE POUR UN TOUT NOUVEAU BATIMENT

Daikin et Foelec collaborent pour la climatisation de l’espace de production

A la Chocolaterie Vandenbulcke à Heule, commune de l’entité de Courtrai, les travaux de construction pour un nouvel espace de production ont débuté. Ils constituent la première phase de ce qui deviendra à terme un tout nouveau bâtiment d’exploitation. Le but? Que cette première phase puisse être bouclée en août 2018.

RÉFRIGÉRANTS RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT

D’ici 2030, toutes les installations frigorifiques devront être exemptes de F-gaz. L’Europe veut interdire l’utilisation de réfrigérants nocifs dans les dispositifs frigorifiques car ils aggravent l’effet de serre. Aujourd’hui, une installation frigorifique fonctionnant encore avec le réfrigérant R22 ne peut déjà plus être réparée mais doit être remplacée directement par une installation fonctionnant avec un réfrigérant plus respectueux de l’environnement. C’est ce qui se passe actuellement dans le bâtiment existant de la Chocolaterie Vandenbulcke.

Luk Vandenbulcke
Luk Vandenbulcke commente les plans du nouveau bâtiment. Dans le cadre de ce projet, l’architecte a tenu compte du fonctionnement de l’entreprise et du flux de marchandises actuels, et au maximum aussi des flux de marchandises futurs. Il a également assuré une visite guidée de l’ancien bâtiment de son entreprise

SOIXANTE-DIXIEME ANNIVERSAIRE

Pour la Chocolaterie Vandenbulcke, 2019 sera une année mémorable. L’entreprise fêtera, en effet, ses septante ans. En 1949, André Vandenbulcke, grand-père de Luk, a débuté dans la Doornstraat près de la Meensesteenweg à Courtrai un commerce de grosen confiserie. La vraie chocolaterie a été lancée en 1969 par le chocolatier Philippe Vandenbulcke, père de Luk.

PLAN GLOBAL AMBITIEUX

L’année 2018 ne passera pas inaperçue non plus car la troisième génération a des projets ambitieux et compte réaliser son plan global ces cinq à dix prochaines années. Au cours d’une première phase, Vandenbulcke prévoit la construction d’un tout nouveau hall de production avec les bureaux annexes.

Pourquoi ces lourds travaux?

Luk Vandenbulcke: “Comme de nombreuses entreprises familiales qui sont marquées par un riche passé, la Chocolaterie Vandenbulcke a connu une croissance organique. Cela signifie commencer dans un petit bâtiment, s’agrandir un peu, acheter un certain nombre de fois un bout de terrain voisin pour pouvoir s’étendre encore un peu, jusqu’au moment où on constate que le bâtiment d’exploitation ressemble à un patchwork peu cohérent, où il n’y a aucune logique selon les normes actuelles. A ce moment, vous comprenez alors qu’il vaudrait en fait mieux partir de zéro, d’un projet pour lequel l’architecte a tenu compte du fonctionnement de l’entreprise aujourd’hui et des flux de marchandises actuels. Dansle meilleur des cas, il tient également compte ici de projets futurs éventuels. C’est là où nous en sommes pour le moment: recommencer de zéro, ce qui signifie que nous allons ré-définir tout le flux. Nous ne pourrons bien évidemment pas réaliser notre plan global en une fois, mais bien sur une période de cinq à dix ans.”

vandenbulcke chocolaterie

NOUVELLE INSTALLATION FRIGORIFIQUE

La première phase de ce projet global a débuté en janvier: la construction d’un nouvel espace de production climatisé. Il fera 2.000 m², nettement plus que l’espace disponible avant (n.d.l.r.: le refroidissement dans l’espace de stockage est nécessaire pour la cristallisation du chocolat).

Besoin de refroidissement accru

Luk Vandenbulcke: “Avant, une chocolaterie n’avait pas besoin de beaucoup d’espace de stockage réfrigéré. On produisait beaucoup en hiver et comme il faisait froid, il ne fallait pas beaucoup refroidir en plus. Et l’été était une période calme. Il faisait chaud, il n’y avait guère de demande de chocolat, et donc pas beaucoup de production non plus. En toute logique, il ne fallait donc pas non plus refroidir beaucoup. Aujourd’hui, les choses ont changé et on produit déjà pleinement en été pour la période de fin d’année. Conséquence: un besoin accru de refroidissement, même chez nous. Mais il s’est avéré que l’ancienne installation frigorifique Daikin n’était plus en mesure de répondre à ce besoin.”

La nouvelle Installation frigorifique déménagera aussi

Tom Callewaert Daikin
Tom Callewaert (Daikin): “L’installateur Koen Dufour, gérant de Foelec, a contacté lui-même Daikin et nous a demandé de réaliser une étude”

Luk Vandenbulcke: “La solution la plus évidente semblait alors de moderniser l’installation frigorifique existante dans l’ancien bâtiment, en attendant une toute nouvelle installation frigorifique dans le nouveau bâtiment. Nous n’avons toutefois pas procédé ainsi. Nous avons d’abord remplacé l’installation frigorifique existante dans l’ancien bâtiment par une nouvelle installation et transférerons, lors de la mise en service du nouveau bâtiment, la nouvelle installation dans celui-ci.” La raison? L’ancienne installation frigorifique utilise encore le réfrigérant R22 entre-temps interdit”, explique Tom Callewaert de Daikin Belux. “Ce réfrigérant ne peut plus être utilisé que tant que l’installation frigorifique fonctionne encore mais au moindre problème, l’installation ne peut plus être réparée et doit être remplacée par une installation utilisant un réfrigérant écologique (voir encadré). En attendant que le nouveau bâtiment soit opérationnel, nous avons donc installé la nouvelle installation frigorifique ZEAS dans l’ancien bâtiment, pour la transférer dans le nouveau par la suite. Ce n’est pas un souci vu que les ZEAS sont des appareils modulaires.”

DAIKIN ET LA PME D’INSTALLATION FOELEC UNISSENT LEURS FORCES

La collaboration entre une grande entreprise (Daikin) et une PME d’installation (Foelec, Oostrozebeke) est un phénomène rare pour le remplacement d’une installation frigorifique mais est particulièrement réussie et mérite donc d’être mentionnée.

Tom Callewaert: “Dans le cas d’un tel projet, plusieurs installateurs réalisent souvent une étude sur le refroidissement nécessaire, l’équipement frigorifique, le nombre d’unités et les points. Cela est très ennuyeux pour le client final, car il peut difficilement faire le point. Surtout lorsqu’il s’agit, comme ici, d’installations frigorifiques et de refroidissement de confort, deux applications différentes pouvant avoir une influence l’une sur l’autre. Sur ce chantier, l’approche a été différente et Koen Dufour, gérant de Foelec, a lui-même contacté Daikin, et nous a demandé de réaliser une étude. Le point de départ était ici le fait que l’espace à refroidir est un espace ouvert. Nous avons réalisé cette étude et avons aussi proposé l’équipement frigorifique le plus adéquat: les appareils Sky Air, quatre unités séparées, pouvant refroidir comme chauffer. Cela est important car dans un espace de stockage pour le chocolat, il faut une température constante de 16 °C. En hiver, il est donc parfois nécessaire de chauffer un peu en plus. Après notre étude, l’entreprise d’installation Foelec s’est mise au travail. Le fruit de cette collaboration a dépassé chez les deux partenaires les attentes les plus folles. Une collaboration particulièrement fructueuse, avec en guise de résultat aussi un client satisfait.”

De Mini ZEAS (links) is de kleinste telg in de reeks, en zal net als de grootste (onder) in de toekomst 
bij Vandenbulcke worden geplaatst

POINTS FORTS DE ZEAS

  • Econome en énergie
    ZEAS utilise les compresseurs inverter les plus récents en combinaison avec la technologie VRV éprouvée pour offrir le meilleur du refroidissement régulable. Résultat? Des coûts réduits et un faible impact écologique.
  • Compact et utilisable partout
    L’unité compacte entre dans des espaces exigus avec peu de place entre les différentes unités. Grâce à son poids réduit, le ZEAS n’exige qu’une construction portante légère.
  • Plug-and-play
    L’unité est montée et testée à l’usine, pour veiller à ce que toutes les unités soient configurées correctement, entièrement remplies de réfrigérant et testées par rapport aux fuites. Les régulateurs intégrés sont, en outre, réglés préalablement, afin de faciliter l’installation.
  • Silencieux
    Le ZEAS est un choix agréable pour l’environnement, grâce à ses pales de ventilateur conçues spécialement, son excellente isolation acoustique et son mode ‘nuit’ spécial permettant de maintenir la température idéale sans déranger les voisins.