naar top
Menu
Logo Print

LES TRUFFES ET LA PATISSERIE A EMPORTER CHEZ ANTOINE

Un concept de Patrick Aubrion

Antoine propose quatorze sortes de truffe Antoine, l'établissement de Patrick Aubrion depuis 2014, met l'accent sur des produits artisanaux honnêtes et savoureux sans fanfreluches. Les clients peuvent se rendre dans ce magasin de Louvain pour des pâtisseries à emporter, quatorze sortes de truffe et des pains spéciaux. Grâce à des collaborations avec des partenaires et avec les établissements horeca de la ville, le nom d'Antoine est de plus en plus présent. Lire la suite ci-dessous la vidéo:

LE O D'AUBRION

Patrick Aubrion Cela faisait plus de quinze ans que Patrick Aubrion caressait le projet d'ouvrir son propre magasin. Dès le début, il savait qu'il voulait quelque chose de conceptuel. Patrick a été inspiré à cet égard par son nom de famille. “Huit fois sur dix, lorsque les gens devaient écrire mon nom de famille, ils commençaient par un 'O'. C'est ainsi que j'ai décidé que, dans mon concept, la forme ronde jouerait un rôle central." Il y a deux ans, le projet est devenu plus concret et, dans son processus d'élaboration, Patrick a rencontré deux Antoine. Le magasin a ouvert ses portes en août 2014.

ANTOINE DUFOUR

Antoine Dufour est la personne qui a mis les truffes à la carte. La truffe proprement dite a été inventée par son frère, Louis. “C'était un pur hasard. En mélangeant de la crème chaude et du chocolat, il a obtenu une pâte facile à modeler permettant de réaliser des petites boules qu'il a roulées dans du cacao en poudre", explique Patrick. Antoine propose quatorze truffes rondes, selon la recette originale de Dufour et cet assortiment est complété et adapté selon les saisons et en fonction des opportunités. “Récemment, j'ai collaboré avec Hof ter Dormaal, une brasserie familiale de Tildonk. A l'occasion de l'Innovation Beer Festival, j'ai incorporé la bière 'Zure van Tildonk' dans une truffe à la poudre d'agrume rappelant le houblon citronné de la bière. Et l'aventure continue avec une boîte de trois truffes au un fourrage à la bière, à base de trois bières différentes de cette brasserie." Pourquoi ne trouve-t-on pas de pralines chez Antoine? “On me le demande souvent", déclare Patrick. “Mais qu'est-ce qu'une praline? Pour moi, c'est une robe croquante de chocolat avec un fourrage et une texture. C'est exactement ce qu'offrent les truffes d'Antoine, même si l'expérience gustative est totalement différente. Le goût du fourrage se retrouve à l'extérieur, si bien qu'on commence par sentir le goût choisi. Et on le retrouve dans le fourrage pour terminer par un goût de chocolat."

ANTOINE CAREME

Antoine est situé dans une zone commerçante piétonne à Louvain. Le public est très varié: étudiants, gens de la ville, touristes, ... “C'est Antoine Carême qui a rendu la pâtisserie classique célèbre au dix-huitième siècle en utilisant et en améliorant des pâtes traditionnelles. Il a transformé la pâte à choux de Pantanelli pour en faire l'éclair que nous connaissons aujourd'hui." Antoine a dans son comptoir des pâtisseries individuelles, toutes de forme arrondie. Le vendredi et le samedi, on trouve des gâteaux pour quatre personnes. Nous faisons la part belle aux préparations classiques: tarte aux pomme, baba au rhum, crème brûlée et cake au chocolat. “Ma pâtisserie ne doit pas avoir un aspect top sobre. Je ne suis pas fan des glaçages et des finitions lisses", explique Patrick. Les pâtisseries sont vendues dans une boîte à emporter, comme une boîte à hamburger, si bien que le client peut les déguster directement.

BOULANGERIE

Patrick Aubrion voit un bel avenir pour les spécialités de pain. Il rêve d'avoir sa propre boulangerie au sein d'AntoineAntoine propose aussi un assortiment de pains, qui sont actuellement vendus via un partenaire. “Nous nous spécialisons dans les pains spéciaux, surtout ceux au levain. Je vois un bel avenir pour les spécialités de boulangerie. Nous pouvons ainsi tester si c'est intéressant pour moi. Les clients qui viennent pour un pain, ne sont pas les mêmes que ceux qui viennent pour du chocolat ou de la pâtisserie. Mais puisqu'ils sont là, ils découvrent le reste de l'assortiment. En 2016, je déciderai si nous pouvons faire du pain nous-mêmes. Nous avons la place pour ça, puisque nous disposons encore d'une cave de 140 m². La chocolaterie déménagerait alors à la cave et nous pourrions préparer du pain frais dans l'atelier ouvert."

CONFISERIE ET SNACKS

En confiserie, le client trouve son bonheur dans l'offre de confitures sans sucre ajouté, quelques pâtes à tartiner et un assortiment de snacks. “On y trouve, entre autres, nos dragées: amande de Valence enrobée de chocolat au lait, physalis au chocolat au lait et poudre de citron ou fève de cacao du Pérou grillée au chocolat noir. Bientôt, nous élargirons cet assortiment avec du gingembre, du citron et des dés d'orange confits et nous proposons aussi cinq sortes de guimauve."

PARTENARIATS

Dans la pâtisserie aussi, on retrouve la forme arrondieEn plus de son magasin à la Tiensestraat, Antoine est aussi disponible dans plusieurs autres points de vente (ROB à Bruxelles, Koffie CR à Anvers, Eetwinkel van Cauwenberghe à Gand, Criollo à Zaventem et 2BE à Bruges) et collabore avec quelques établissements de Louvain. “Pour un magasin d'articles d'extérieur, nous avons lancé une action avec notre truffe au caramel et sucre glace, qui ressemble à une boule de neige. Aux alentours des fêtes et de la Saint-Valentin, nous avons collaboré avec un magasin de lingerie. Et chez nos voisins Balls & Glory, nous livrons notre boule de Berlin comme dessert. Ces points de vente supplémentaires sont nécessaires, lorsqu'on débute. D'abord financièrement, mais aussi pour augmenter sa notoriété", déclare Patrick Aubrion. Antoine était également présent durant la Semaine du Goût dans la vile. “Antoine faisait partie du circuit 'Magasins saveurs', un parcours lié à une carte d'épargne. Je trouvais ça important de me profiler parmi les valeurs établies de la ville."

LES DEPLIANTS RESTENT IMPORTANTS

Le magasin est très ouvert, avec un comptoir central autour duquel on peut tourner, et un atelier ouvert à l'arrière du magasinAntoine est présent sur Facebook, Instagram et Twitter, et publie très régulièrement. “Tout ce que nous faisons, est élaboré longtemps à l'avance et photographié par un professionnel. Je me charge donc presque tout seul de publier les photos professionnelles des produits. Mais les réseaux sociaux ne constituent pas le canal de communication le plus important. C'est pourquoi je distribue aussi des dépliants en papier. Louvain est une ville très sûre, si bien que les gens s'y baladent souvent le soir, après avoir été au restaurant, par exemple. C'est pourquoi j'ai accroché un présentoir avec des dépliants à emporter près de la porte. Je dépose également des flyers une à deux fois par mois dans les parkings des environs, toujours avec un dépliant reprenant l'assortiment spécifique de la saison."

AMENAGEMENT OUVERT

Pour l'aménagement du magasin, Patrick a choisi une approche très ouverte. Le comptoir se trouve au milieu du magasin et les clients peuvent tourner tout autour. “Beaucoup de magasins sont divisés en deux par le comptoir avec souvent un côté boulangerie et un côté pâtisserie. Je ne voulais pas ça. Maintenant, les clients peuvent faire le tour du magasin et tout voir."

ANTOINE

Situation: Tiensestraat 23, Louvain
Gérant: Patrick Aubrion
Site web: www.antoinesweets.com
Personnel: un collaborateur fixe, un stagiaire
Achat/ticket de caisse moyen: 11,40 euros
Nombre moyen de clients/semaine: 600 à 800