naar top
Menu
Logo Print
07/01/2019 - ALGEMEEN REDACTIE

LES STAGIAIRES SONT UNE MAIN-D'ŒUVRE BIENVENUE

De bons accords induisent une situation gagnant-gagnant

Un stagiaire est une main-d'œuvre supplémentaire bienvenue pour votre commerce. Les écoles consacrent beaucoup de temps à la préparation et au suivi des stages. Vous limitez ainsi le temps que vous, dispensateur de stage, y consacrez. De bons accords induisent une situation gagnant-gagnant pour le stagiaire et l'entreprise de stage.

Stagiaire

STAGIAIRE ENGAGE

Enseignement secondaire

Ce que doit faire un stagiaire dans son stage, dépend de son niveau d'études et de ses possibilités et lacunes. Les écoles s'entretiennent au préalable avec l'élève et le dispensateur de stage pour déterminer le contenu de chaque stage individuel. La durée du stage est préétablie, de même que la période en général. Le stage s'allonge avec le niveau élevée de l'année: de deux jours (quatrième année) à quatre à six semaines (septième année). Généralement, il s'agit de stages autour des vacances de carnaval, Pâques et, certainement pour les dernières années, des dernières semaines de l'année scolaire. Le Ceria prévoit aussi des stages autour des vacances de Toussaint. Dans la pratique, il s'agit de laisser participer à toutes les tâches qui se présentent dans l'atelier. Les élèves des dernières années peuvent, normalement, exécuter les tâches avec plus d'autonomie. Il doit s'agir des tâches ordinaires de la place de stagiaire, afin que le stagiaire apprenne réellement. Normalement, les écoliers sont assez formés pour exécuter les tâches prévues. Parfois, il faut une courte période d'adaptation pour transposer les connaissances acquises à un lieu de travail réel.

Enseignement pour adultes

Dans l'enseignement pour adultes, le dispensateur de stage peut faire exécuter à l'élève/stagiaire toutes les tâches qui font partie du travail normal du personnel (y compris l'horaire) et qui sont conformes aux objectifs/tâches spécifiques du stage en question. Tout ceci est repris dans le contrat de stage. Par exemple: toutes les tâches de commis de cuisine, toutes les tâches du collaborateur boulangerie. Les stages dans l'enseignement pour adultes se déroulent entre le 1er septembre et le 30 juin, tout au long de l'année scolaire, donc. Parfois, il existe des 'blocs de stages', par exemple, quatre semaines. Souvent, les stages sont 'sur mesure', suivant la situation de travail ou de famille du stagiaire.

situation gagnant-gagnant

LEGISLATION

Les stages sont repris dans les programmes d'études pour les cinquième, sixième et septième années. Certaines écoles, comme Ter Groene Poorte, permettent aussi à des élèves de quatrième année de goûter au stage.

Assurance

Un point important est l'assurance. Les écoles (enseignement secondaire et pour adultes) la contractent. Elle comprend le stage, mais aussi les déplacements domicile-travail. Certaines écoles conseillent toutefois aux lieux de stage de prendre une 'assurance familiale' (si on ne l'a pas déjà).

Horaire

Bien entendu, il faut aussi respecter quelques règles légales. Intéressant: à partir de janvier 2016, les élèves de moins de dix-huit ans peuvent commencer à 4 heures et travaillent huit heures par jour. Le travail de nuit n'est pas autorisé, mais on en discute. Le nombre d'heures spécifique d'un module apprentissage sur le lieu de travail ou d'un stage dans l'enseignement pour adultes est indiqué dans les profils de formation. Dans les formations en alimentation, ces modules de stage obligatoires font partie du curriculum de toutes les formations qui conduisent à une 'profession réglementée' (boucher, boulanger, pâtissier, …). Généralement, 80 ou 160 heures pour les formations en alimentation.

Paperasserie

En général, les stagiaires sont régis par la législation du personnel ordinaire. Le livre d'activités de stage de PIVA comprend un exemple de fiche de poste de travail et une analyse des risques, les entreprises peuvent toujours le remplacer par leur propre version. Et tous les élèves ont passé une visite médicale.

ENGAGEMENT

Les écoles travaillent avec des bases de données de places de stage possibles. Les dispensateurs de stage potentiels peuvent s'inscrire auprès des écoles ou instituts de formation. Auprès de l'institution dans laquelle ils ont éventuellement suivi des cours, mais aussi auprès d'autres écoles et instituts. Les élèves peuvent s'écarter de cette base de données de lieux de stage. Ils peuvent même soumettre des suggestions, parfois aussi à l'étranger. En principe, le lieu de stage ne peut jamais être exploité par la famille - ceci entrave une évaluation objective. L'école prend la décision finale et part du principe que le stage est une valeur ajoutée pour le stagiaire comme pour le lieu de stage. Aussi le stage doit être à la mesure de l'élève. Le but est que l'élève désire continuer dans le métier avec une grande 'envie'. Au préalable, les coordinateurs s'entretiennent avec le lieu de stage et pendant le stage, les enseignants se rendent une fois, parfois deux fois, sur place. Divers points sont survolés dans cette discussion. A l'Ecole Hôtelière de Gand, on survole, p.ex., une liste d'activités auxquelles sont associés des objectifs de cours.

INVESTISSEMENT

Accompagner et évaluer

La méthode de travail et d'évaluation diffère selon le lieu de stage. Certains dispensateurs de stage collaborent étroitement avec le stagiaire, comme un 'maître d'école'. Parfois, le stagiaire accompagne simplement quelques collaborateurs fixes. En général: les écoles s'attendent à ce que le stagiaire soit accompagné de façon correcte durant le stage et puisse exécuter toutes les tâches normales de la fonction en question. On s'attend aussi à ce que le dispensateur de stage s'entretienne avec l'accompagnateur pour l'évaluation. Pour les stages plus longs, souvent dans l'intervalle et à l'issue du stage.

Pas de salaire

Il n'est pas possible de payer un salaire - les élèves et leurs parents le savent à l'avance. Parfois, on propose un lit, certaines écoles autorisent que les dispensateurs remboursent certains frais.

QUID, SI PROBLEMES?

En cas de petits ou grands problèmes, le coordinateur de l'école revient à l'avant-plan. Parfois il s'agit de conflits personnels, parfois, le stage et le niveau de l'élève-stagiaire sont jugés insuffisants, malgré la discussion préparatoire. Ecole, stagiaire et dispensateur de stage cherchent une solution ou œuvrent à une conciliation. En cas de problèmes sur le lieu du stage, la collaboration peut être stoppée prématurément. Uniquement si la collaboration est impossible et par accord mutuel. Mais c'est exceptionnel, dit-on.